Montréal

Avocat pension alimentaire : trouvez le vôtre

Un avocat spécialisé dans les pensions alimentaires peut vous représenter lorsque vous souhaitez négocier le montant de votre pension alimentaire ou lorsque vous essayez de modifier un montant convenu à l’avance. Votre avocat peut également poursuivre en justice votre partenaire s’il refuse de payer le montant négocié.

Comment puis-je savoir si j’ai besoin d’un avocat spécialisé dans les pensions alimentaires ?

Un avocat spécialisé dans les pensions alimentaires peut être nécessaire si vous êtes en instance de divorce et que votre avocat n’est pas spécialisé dans les affaires de pensions alimentaires pour époux. Les avocats spécialisés dans les divorces couvrent souvent l’ensemble de la procédure de divorce, y compris la pension alimentaire, mais demandez à votre avocat à l’avance afin de savoir quels services sont couverts et lesquels ne le sont pas.

Trouvez un avocat pour votre litige

Combien coûte un avocat spécialisé dans les pensions alimentaires ?

En général, les avocats spécialisés dans les pensions alimentaires facturent à l’heure. Vos honoraires seront beaucoup plus élevés si vous devez porter votre affaire devant les tribunaux, il est donc plus facile à long terme de négocier votre pension alimentaire en dehors du tribunal. Pour le simple dépôt de documents, votre avocat peut facturer un forfait. Les taux varient en fonction de votre lieu de résidence et de votre comparution devant le tribunal.

Qu’est-ce que la pension alimentaire pour époux ou la pension alimentaire ?

La pension alimentaire ou l’obligation alimentaire pour conjoint est un paiement financier versé à un conjoint par l’autre en cas de séparation légale ou de divorce. La pension alimentaire pour conjoint est déterminée en fonction d’un certain nombre de facteurs qui tiennent compte de la capacité d’un conjoint à verser un montant déterminé de soutien financier à l’autre conjoint.

La pension alimentaire peut être ordonnée pour que le conjoint puisse maintenir son mode de vie avant le divorce ou pour lui laisser suffisamment de temps pour être en mesure d’acquérir une indépendance financière.

Parfois appelée pension alimentaire de réhabilitation, ce dernier type de pension alimentaire est généralement proposé lorsque l’un des conjoints a renoncé à sa carrière pour élever sa famille.

Une fois que le conjoint s’est remis sur pied, la pension alimentaire est généralement supprimée.

La pension alimentaire peut être permanente ou temporaire. Notez que permanent dans ce cas signifie que la pension alimentaire est payée jusqu’à ce qu’un événement peut changer le niveau de vie; comme le décès ou le remariage du conjoint. La pension alimentaire temporaire est versée lorsque les couples se séparent mais que le divorce n’est pas encore définitif.

Comment demander une pension alimentaire pour époux ?

Vous devrez déposer une demande de pension alimentaire auprès du tribunal. L’avis de pension alimentaire devra être signifié à votre conjoint.

Si votre conjoint ne consent pas à la pension alimentaire demandée, le tribunal décidera s’il convient de faire droit à votre demande de pension alimentaire. La pension alimentaire peut être versée à intervalles réguliers ou en une seule fois.

Comment le tribunal détermine-t-il s’il convient d’accorder une pension alimentaire au conjoint ?

Lorsqu’il examine une demande de pension alimentaire, le tribunal prend en compte un certain nombre d’éléments concernant chaque époux afin de déterminer s’il convient d’accéder à la demande. Ces facteurs aident également le tribunal à déterminer le montant de la pension alimentaire à accorder et la durée de validité de l’ordonnance.

Les facteurs que le tribunal peut prendre en compte sont les suivants :

  • Revenu et patrimoine financier,
  • La durée du mariage,
  • Le potentiel de gain actuel et futur de chaque époux,
  • La contribution financière de chaque époux au mariage,
  • les considérations relatives à la garde des enfants,
  • L’âge et l’état de santé des conjoints.

Cette procédure peut prendre plusieurs mois et peut avoir des répercussions sur le travail de chaque partie.

Il faut savoir qu’en cas de non-paiement de l’une des deux parties une aide financière peut être apportée par l’état.